Lundi de 14h00 à 19h00 / Du Mardi au Vendredi de 10h00 à 19h00 / Samedi de 9h00 à 13h00

Coronavirus

En raison de l'évolution de l'épidémie du Coronavirus Covid-19, votre cabinet d'ostéopathie sera fermé jusqu'aux nouvelles consignes de l'État.
Une permanence téléphonique ou par messagerie électronique sont assurées par votre ostéopathe. Contactez-moi au 02 78 84 59 96 ou par e-mail :

Contactez-moi

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 15% de la population souffre d'Acouphènes. Parlez-en à votre Ostéopathe AUNEAU

15% de la population souffre d'Acouphènes. Parlez-en à votre Ostéopathe AUNEAU

Le 02 décembre 2019
15% de la population souffre d'Acouphènes. Parlez-en à votre Ostéopathe AUNEAU
Les Acouphènes empoissent la vie d'une partie de la population. L'ostéopathe peut vous aider à améliorer votre qualité de vie par son intervention. Que vous soyez jeune ou d'un certain âge, nous pouvons vous aidez.

Qu'est-ce qu'un acouphène ?

Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. Il peut s’agir de sifflements, de bourdonnements ou de cliquetis, par exemple. Ils peuvent être perçus dans une oreille ou dans les deux, mais aussi sembler présents à l’intérieur même de la tête, à l’avant ou à l’arrière. Les acouphènes peuvent être occasionnels, intermittents ou continus. Ils résultent d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif. Il s’agit d’un symptôme pouvant avoir de nombreuses causes.

Un acouphène temporaire peut survenir après une exposition à une musique très forte, par exemple. Il se résorbe généralement sans intervention.

Les acouphènes chroniques sont les plus fréquents, c’est-à-dire à ceux qui persistent et qui peuvent devenir extrêmement gênants pour ceux qui en sont atteints.

Certains acouphènes se manifestent de façon très progressive : avant de devenir permanents, ils sont perçus de façon intermittente et seulement dans des endroits calmes. D’autres apparaissent brusquement, à la suite d’un événement particulier, comme un traumatisme sonore.

Les acouphènes ne sont pas dangereux, mais lorsqu’ils sont intenses et continus, ils peuvent devenir très dérangeants. En plus de provoquer insomnie, irritabilité et troubles de la concentration, ils sont parfois associés à la dépression, ce qui peuvent engendrés des répercussions significatives sur la qualité de vie.

Il n'existe aucun traitement médicamenteux de cette pathologie qui a une importante dimension psychique. Toutefois, l'ostéopathie peut grandement améliorer (si ce n'est soigner) les acouphènes.

Compréhension ostéopathique des acouphènes

Comme de nombreuses pathologies ORL, les acouphènes peuvent avoir une origine cervicale.

En effet, de très nombreux muscles s'insèrent au niveau de la nuque, en relation avec le crâne. La clef de voûte de ce système étant la jonction C0/C1.

En cas de « blocage » vertébral cervical, une partie de ces muscles va être spasmée, contractée, ce qui va comprimer le paquet vasculo-nerveux (nerfs, artères et veines) situé à proximité. C'est cette compression qui explique un certain nombre de migraines, de vertiges, de névralgies cervico-brachiales et d'acouphènes.

Ainsi, l'ostéopathe, en explorant les cervicales, saura assez rapidement si un traitement ostéopathique pourra s'avérer utile.
Les premiers tests effectués en consultation (mais qui n'interviendront que suite à une anamnèse) donneront déjà un certain nombre d'éléments de réponses.
Il convient de préciser que plus les acouphènes sont récents, plus la prise en charge ostéopathique se révélera efficace. Ainsi, il est recommandé de rapidement consulter un ostéopathe dès les premiers symptômes de façon à maximiser les chances de résultat.

Traitement ostéopathique des acouphènes


Les tests cervicaux réalisés seront complétés par une écoute crânienne qui renseignera le thérapeute sur le fonctionnement du MRP. Or, toute limitation du MRP aura un retentissement sur la fonction auditive.

Grâce aux différents résultats obtenus, l'ostéopathe pourra rapidement procéder aux ajustements nécessaires.

*D'une part un traitement cervical en ostéopathie structurelle. Les vertèbres en perte de mobilité seront libérées de façon à :redonner une amplitude de mouvement normal,
détendre les muscles à l'origine de la compression du paquet vasculo-nerveux.

*D'autre part une approche en ostéopathie crânienne. Redonner leur mobilité aux os du crâne et en particulier aux temporaux sera indispensable. En effet ce sont ces os qui abritent l'oreille moyenne avec les osselets, l'oreille interne, le nerf auditif, etc.

close
expand_less